Get Familiar: Bnnyhunna

Familiarisez-vous : Bnnyhunna

Get Familiar
Music
Familiarisez-vous : Bnnyhunna

Bnnyhunna est la contribution la plus excitante à la musique jazz à Amsterdam. Cet enfant aux racines ghanéennes originaire du sud-est d’Amsterdam est devenu un visionnaire autonome parmi ses pairs. Collaborant fréquemment avec des visages familiers de nos voisins de Zeedijk, il a été un incontournable de nombreux projets TNO et SMIB ces derniers temps.

Comment la musique est-elle entrée dans votre vie ?

Je suis né dans la musique, car mon père était musicien et il avait beaucoup de CD qu'il écoutait dans la voiture ou à la maison, ce qui m'a entiché.

Quels musiciens admiriez-vous à venir ?

Robert Glasper, Victor Wooten, Pharrell Williams, Kanye et J Dilla

Quelles ont été vos premières tentatives de faire de la musique avant de faire ce que vous faites maintenant ?

J'avais l'habitude de rapper à cause de mon affection pour le hip-hop.



Vous avez un son très analogique, donc pour les passionnés de matériel, pouvez-vous nous dire avec quoi vous travaillez ?

J'utilise un clavier Nord, un synthé Roland SH-01, un Behringer Model-D et un tas de plugins basés sur des synthétiseurs classiques.

Votre énergie pour la création est assez contagieuse, comment restez-vous si motivé à créer ?

En impliquant mon environnement lorsque je crée. Car c’est la raison pour laquelle je suis inspiré pour faire ce que je fais.

Quelles sont vos personnes préférées avec qui collaborer ?

Je travaille beaucoup avec Junya, c'est mon pote. Aussi d'autres artistes comme Nnelg, Jarreau Vandal, Smandem, Anan et Latanya qui sont très bons dans ce qu'ils font.


Quel voyage vous a amené là où vous en êtes, en termes d’esthétique que vous appréciez dans la musique ?

J'ai grandi dans le sud-est d'Amsterdam et j'ai tellement de créativité noire autour de moi.

Qu’est-ce qui est spécial pour vous dans la scène néerlandaise ?

Le fait que personne n’hésite à collaborer les uns avec les autres.

À quoi ressemble le reste de l’année pour vous ?

Je joue au Super Sonic Jazz Festival, le même jour que Roy Ayers. C'est gros. J'ai également joué au stade de l'Ajax quelques mois plus tôt et j'en suis très reconnaissant. J'ai également hâte de créer de nouveaux trucs et de collaborer avec d'autres artistes et musiciens pour mon prochain EP.